Place du Colombet : un nouveau quartier dans le centre-ville d’Orgeval

La mairie a retenu  l’aménageur Semavo lors du conseil municipal du 17 décembre 2015  pour réaliser l’aménagement du grand projet immobilier Feucherolles-Colombet au centre-ville d’Orgeval de 150 logements, dont 50 logements sociaux gérés par Domnis.

En accession : Dix studios (30m2), trente-quatre 2 pièces (42m2), sept 3 pièces 560m2) et  cinq 4 pièces (78m2) et quatorze villas de 4 (80m2) ou 5 pièces (87m2) sont proposés à la vente par CFH. Prix : autour de 4.500€/m2. Espace de vente dans la zone commerciale : Route des Quarante sous, ouvert les lundi, jeudi et vendredi de 13h à 19h, le samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h, le dimanche de 14h à 19h. Plus d’infos : 0 805 854 400. Les 25 et 26 février, Orangerie, Parc de la Brunetterie.

Logements sociaux : dix-huit 2 pièces, vingt 3 pièces, huit 4 pièces et quatre 5 pièces.

Enervé, admiratif ? Réagissez sur la page Facebook d’Orgeval !

Il porte sur le champ de pommiers situé entre le Ru et la Mairie (délimité par la rue de Colombet et la rue de Feucherolles), sur le terrain dit Lejaille vers la Poste :

Vue cartographique du projet Feucherolles-Colombet

L’opération d’aménagement :

– 6.064 m² de SDP (surface de plancher) de logements en accession libre et 3.273 m² SdP de logements locatif social représentants 50 logements.
– supérette de 1.100 m² SdP maximum : déménagement du Carrefour Contact (dont une partie pouvant être transformée en cabinet médical ou en commerce),
– un ensemble de 164 m² SdP environ destiné à accueillir un restaurant,
– un bureau de poste de 250 m² environ,
– un équipement public (appelé équipement intergénérationnel de 255 m² SdP environ,
– un parking public de 80 places minimum,
– une place publique, un parking public de 85 places, un parking souterrain privatif de 250 places.
– un espace vert public d’un seul tenant d’une surface globale de 3 500 m² minimum.

Les + et – du projet

La création d’une place centrale face à la Mairie paraît intéressante. Cela pourrait devenir un lieu de vie et d’échanges qui manque cruellement en centre-ville – sauf qu’il aurait été très préférable de réaménager celui-ci, en lien avec les jardins de la Mairie.

Le projet permettra la réalisation de logements sociaux bien intégrés et en centre-ville.

Le plus gros point noir, ce sont les 250 (chiffre avancé par la Mairie) à 300 voitures supplémentaires en plein centre ville d’Orgeval déjà saturé aux heures de pointe : comment sera absorbé le trafic en centre-ville et aux sorties d’Orgeval vers CD113 aux heures de pointe ? Accès et sorties des parkings sous-sols pour éviter que tout le monde se gare en surface ? Ou vont vraiment se garer les visiteurs de la Mairie ? de la Poste ? – alors que les résidents seront tentés de rester en surface ? Le parking provisoire de la Brunetterie risque d’être pérennisé. Comment se fera le tournant en épingle à cheveux entre rue de Colombet et rue de Feucherolles ? La rue de Feucherolles ne pourra pas être élargie au niveau de la maison de l’antiquaire.

La contruction du parking souterrain se heurtera à la présence d’eau. Les 450.000€ prévus par le promoteur pourraient être très largement insuffisants – sachant que les éventuels coûts supplémentaires seraient à la charge de la commune …

Pour la circulation piétons : les cheminements vers la Marie, Brunetterie et la crèche restent à définir.

Le hameau du Colombet sera très lourdement impacté par le projet. L’association du hameau se plaint d’ailleurs que les promesses qui lui avaient été faites de l’associer aux études et de prévoir des espaces verts suffisants n’ont pas été tenues avec les éventuelles conséquences juridiques que cela suppose – recours éventuel ?

Les immeubles du Moutiers verront aussi leur environnement dégradé : les pergolas prévus pour masquer les parkings sous leurs fenêtres apparaissant comme un cache-misère bien dérisoire.

Les commerçants du centre-ville qui ne sont pas déménagés risquent d’être impactés.

Les équipements communaux, crèche et écoles, seront à redimensionner.

Enfin, la procédure du choix de l’aménageur qui a connu des aléas dénoncés par l’opposition et les riverains pourrait faire l’objet de recours, avec un risque de retour à la case départ.

Visualisation du projet Feucherolles Colombet (15 dessins) :

(A noter : ces documents présentés en conseil municipal évolueront forcément d’ici le dépôt du permis de construire dans plusieurs mois)

Vue générale
Vue générale
Vue générale du projet
« 1 de 15 »

Échéancier probable

Permis de construire et permis de démolir : mars 2017.
Début des travaux si absence de recours : été 2017.
Réalisation de la tranche 1 (27 mois) Trimestre 2018 au T3 2020.
Réalisation de la tranche 2 ( 18 mois)  : T2 2020 au T4 2022.
Achèvement total de l’opération T1 2023.