Les autres Potins

Il a pas Free, il a pas tout compris ! Notre Oui-Oui se vante encore d’avoir dit oui à tout le monde alors que ça l’a conduit 3 fois en garde en vue, deux fois en correctionnelle et une fois à être déféré devant le tribunal administratif ! “Il n’a rien dit, il n’a rien compris“, ça c’est Boeh-ne-lit-pas qui en 6 ans n’a rien dit, ni vu, ni entendu avant de se présenter … Pif-Paf, tout le monde est servi, on dit merci !

“La Monarchie de Juillet”. M. Juillet, premier adjoint, lorgnerait, dit-on, sur le fauteuil du roi Maire si celui-ci était ré-élu (pitié !), puis déclaré inéligible (ce qui est possible). Mais pas au point de le contester ou de rejoindre l’opposition. Attention, M. Juillet : ce régime n’a pas duré très longtemps …

Le top 1 des idioties de la Mairie ! Construire un lieu acceptant du public – l’annexe de la Mairie – sans autorisation ! Ouaouh, là c’est fort, la loi c’est juste pour nous, les bénêts ! Heureusement qu’il nous reste le droit de vote !

Monsieur Boeh-ne-lit-pas est tombé dans le panneau ! M. Boeh-ne-lit-pas, ex-adjoint à l’urbanisme, ne s’était pas aperçu de l’absence de permis de construire pour l’annexe de la Mairie même s’il passait devant les travaux chaque fois qu’il allait en mairie … Aurait-il du mal à lire ses propres panneaux ?! Mais c’est bien l’Urbanisme dont il avait la charge depuis 2008. Heureusement, il y a un bon opticien à Orgeval !

Les Martiens ont encore frappé à Orgeval ! La preuve, notre Oui-oui a déclaré n’avoir jamais vu une déclaration préalable de création de logements ! “Je ne l’ai jamais vue.” ça alors ! Alors même que les travaux sont en cours ! Au secours !

Tamponné d’étonnement ! Après avoir été oblitéré de surprise par les aléas de la Poste d’Orgeval (voir ci-dessous), nous voilà tamponné d’étonnement devant l’étrange valse des faux tampons d’architecte sur des permis de construire orgevalais plus que douteux. Maintenant, il semble en plus que certaines pièces indispensables à une autre déclaration de travaux aient disparu …

Notre Oui-Oui 12 fois en photo dans la dernière feuille de choux municipale. Heureusement, elle se recycle quand même ! Et même mieux : on peut la jeter sans la lire !

Grand concours Orgevalscope ! Monsieur Boeh-ne-lit-pas a évoqué sur son blog un promoteur mis à l’index par la Préfecture qui ne respecterait pas le permis accordé par le Maire. Des noms, des noms !

Oui-Oui se vante d’être ignorant ! Notre Maire a effectivement déclaré à la Presse qu’il n’avait “aucune compétence administrative” ! Nous voilà rassurés ! Potiron-Juillet vient nous aider !

L’ignorance est-elle une excuse valable ? Si effectivement l’explication du Maire – “je n’ai aucune compétence administrative” – pour avoir versé de l’argent à tort à ses conseillers marche, alors là, on imagine plein de situations ou ça pourrait être utile : “M. l’Agent, je roulais à 200 km/h mais je n’ai aucune compétence routière et d’ailleurs pas non plus de permis“. Ou : “M. l’inspecteur des impôts, j’ai oublié de déclarer mes revenus mais je n’y connais rien en matière fiscale !” et encore : “Monsieur le professeur, je n’ai pas fait mes devoirs mais je ne sais pas écrire

Scoop : La belle voiture de Oui-Oui !

voiture de oui-ouiOui-Oui a une belle voiture ! Espérons que Sournois et Finaud seront impressionnés par un carrosse aussi rutilant. On se demande si la Mairie s’est rappelée que la vitesse était limitée à 30km/h !

Orgevalscope au secours de Oui-Oui : Notre Maire a déclaré à la Presse qu’il hésitait à se représenter mais le ferait peut-être pour continuer à suivre la requalification de la zone commerciale. Alors là, nul besoin : nous lui proposons plutôt de consulter Orgevalscope à distance et nous sommes même prêts à lui envoyer des cartes postales s’il prend sa retraite ! Ce ne sont pas les candidats valeureux qui manquent ! Pitié !

Communauté des douze nains (Communauté des 2 Rives de Seine) : Elle devrait dispara$itre un jour. Snif !

Le Gendarme et les extraterrestres à Orgeval ! Quand nos élus et la Gendarmerie jouent aux gendarmes et aux voleurs avec les statistiques de la délinquance ! Nous sommes certains que nos gendarmes d’Orgeval ont été kidnappés par des extraterrestres comme dans le film de 1979 avec Louis de Funès ! Ou alors c’est la majorité municipale qui a été enlevée et a tout inventé – dans ce cas là, nous demandons à la gendarmerie d’arrêter d’urgence nos faux élus !
La preuve, selon la majorité municipale, les gendarmes ont annoncé début décembre 2012 que le nombre des cambriolages commis à Orgeval serait en légère baisse : 21 en 2012 contre 28 en 2011. Mais comment peuvent-ils annoncer le chiffre pour l’année avant sa fin ?! Au secours, demandons du renfort aux gendarmes de St Tropez ! Soeur Clothilde, aidez-nous !

Révélation : la maison de Oui-Oui a disparu !

martiensIncroyable !, non contents de faire tourner en bourriques nos représentants de l’Ordre, les Martiens ont transformé la Mairie en horrible maison de sorcière avec des illuminations affreuses !

Rendez-nous la maison de Oui-Oui ! Par contre, tant qu’à faire, vous pouvez garder nos élus et nos gendarmes !

La multiplication des pains : Deux boulangers, un vendeur de pains sur le marché, un dépôt à Carrefour contact, pour choisir leur pain, les Orgevalais sont dans le pétrin !

Les 12 travaux d’Hercule, les 2 travaux de Oui-Oui :
Depuis des mois et même des années, les étangs d’Abbecourt sont affublés d’une étrange oeuvre d’art moderne mêlant laides barrières et panneaux menaçants sans que rien ne se passe. Depuis peu, voici que l’église est touchée par cette curieuse maladie. Faut-il appeler SOS médecins (- notre Maire étant médecin) ?

Bénédiction des travaux de l’école privée : Sainte Rita va-t-elle être invoquée pour prémunir la directrice de l’école des mères de famille en furie cherchant des places pour se garer ?

Statis-toc ! La Mairie a publié les statistiques de la police municipale dans un souci de transparence aussi louable que soudain (merci Orgevalscope ?). Leur lecture nous laissé quelque peu perplexe : les actions les plus nombreuses portent sur les infractions routières et le contrôle des individus “suspects”. Bizarrement, ça n’ a pas l’air d’impressionner tellement les cambrioleurs : nous proposons donc d’obliger ceux-ci à commettre des excès de vitesse avant ou après leurs forfaits, de se garer sur les passages piétons ou encore mieux de se promener dans le village avec un gilet orange siglé “voleurs”.

Scoop Orgevalscope : Orgeval rebaptisé “Orgevol” ! Vu la hausse du nombre de cambriolages ! Après “Orgeville“. notre Maire appellant notre pauvre village qui n’en demande pas tant “Ville”. Et “Ogreval“, compte tenu des projets municipaux pharaoniques. Ou encore Orlyval” vu les bruits d’avion ! Orge-Vignes (rapprochement Orgeval et Chanteloup-les-Vignes), Orge-pet (Orgeval et Chapet), …

Retrouvez notre nouveau feuilleton : Oui-Oui en Afrique !
Notre Maire a annoncé qu’il souhaitait jumeler Orgeval avec une commune du Bénin. Notamment pour nous faire découvrir que d’autres avaient plus de problèmes que nous ! Vraiment merci, on avait besoin de çà ! Si tant est que les problèmes se mesurent comme les kilos de pommes de terre ! En tout cas, nul besoin de faire appel aux GO du conseil Général : un petit tour dans certains quartiers des Mureaux ou de la communauté des 7 nains s’impose !

Vidéo-Gag ! La vidéosurveillance sera installée à Orgeval quand toutes les maisons auront été cambriolées au moins une fois ! Chacun doit aller voler son voisin pour gagner du temps !

Communauté des douze nains (Communauté des 2 Rives de Seine) : Rien qu’en prononçant son nom – CA2RS-, on se doute qu’il y a un os ou une arête !

Délinquance à Orgeval, tout va bien ! +18% des cambriolages de résidences principales yvelinoises en 2011 mais dormez bien notre “mère” veille sur nous. “Internet serait lié à l’explosion du nombre des cambriolages” nous “éclaire” l’équipe municipale … Au secours, arrêtez les trafiquants de box comme Free ! Et surtout ne changeons rien aux méthodes employées : elles sont si efficaces puisque “certaines maisons ont été « visitées » plus d’une vingtaine de fois” !

Communauté des douze nains (Communauté des 2 Rives de Seine) : A quoi peut bien servir le “machin” dont la Maire se gargarise tous les quatre matins ? Bah oui par ce qu’il se rajoute – avec ses frais – aux nombreux niveaux existants : commune, canton, conseil général, conseil régional, syndicats intercommunaux, jumelage, …

Notre Oui-Oui plus populaire que Brejnev ! Tous les records sont largement battus : notre Maire se retrouve 18 fois en photos dans la revue municipale Vivre Ensemble à Orgeval N°21 (juin-juillet 2011) ! Certaines fois pas très coiffé ou la bouche largement ouverte mais quelle belle “popularité” à la soviétique. Heureusement, cela n’empèche pas le recyclage !
D’ailleurs, un lecteur nous demande perfidement comment le maire a réussi à se faire prendre autant de fois en photos dans le village en y étant aussi peu présent !

Oui-Oui ébloui par les sept nains ! Comme une crotte de pigeon, la vérité nous est tombée du ciel : Orgeval rejoint l’intercommunalité des 2 Rives de Seine parce qu’elle avait été surnommée lors de sa constitution “la communauté des sept nains“! Notre maire n’a pas pu résister ! Et nous, non plus : dorénavant, nous l’appellerons “la communauté des nains” !

“Orge-Vignes” le feuilleton : La Mairie s’exaspère de notre titre L’intercommunalité : Orgeval et Chanteloup-Les-Vignes réunis. Pourtant, c’est bien ce qui est prévu, et aussi avec d’autres communes comme nous le précisons. Peut-être, préfère-t-elle le titre “Orge-Pet” pour Orgeval-Chapet …

“Orge-Vignes” 2, Le concours ! La Mairie est absolument persuadée que Chanteloup-les-Vignes et Orgeval ont plein de points communs. Pour le prouver, c’est simple, nous la mettons au défi de trouver 1, non pas 10, ni 100, mais bien 1 Orgevalais qui travaille, va faire ses courses, du sport, une activité culturelle ou encore se promène dans cette commune. Les activités illicites ne seront pas acceptées comme bonne réponse …

“Orge-Vignes” 3, Le Grand Prix de la Langue de bois attribuée à la Mairie : Si on est contre le regroupement avec Chanteloup, forcément c’est qu’on n’aime pas “les pauvres” ou qu’on serait “ségrégationniste”. Et si on ne veut pas s’associer avec la Planète Mars et ses extraterrestres, c’est parce qu’on est raciste ?

“Orge-Vignes” 4, La Mairie est-elle “timbrée” ?
La Mairie répond à nos interrogations sur le rapprochement avec Chanteloup en sortant de sa musette à bonnes idées, la Poste:Certains se demandaient ce que nous avions en commun avec Chanteloup et les communes de la rive droite, voici déjà une réponse concrète: un centre de tri postal commun!“.
Alors là, bravo ! Comme point commun, c’est énorme ! – d’autant qu’elle écrit dans le même papier :”Ceci a pour conséquence de ralentir la distribution“, “le nombre de facteurs a diminué“, “Certains Orgevalais se sont plaints auprès de leurs élus“. Mais tout ça n’est pas grave puisque tout un chacun va pouvoir vérifier in situ nos fameux points communs : “pour les colis trop lourds ou trop encombrants, il faudra se rendre directement à Chanteloup après avoir été avisé.Nous sommes oblitérés de surprise !

Spécial Mairie fébrile ! Nous l’avions pressenti, annoncé, mis en mots amusants et voilà c’est fait : le PLU est attaqué. La Mairie tremble, tempête, éructe mais c’est “mal barre” !
detectiveNotre célèbre enquêteur masqué s’est caché dans un placard de la Mairie et a capté cette étrange conversation : “Si c’est comme ça je ne viendrai plus le weekend à la Mairie, je ferai du bateau en Bretagne au large de ma belle maison. Hors de question de toute façon que je me représente… Blabla …On boira du lait quand les vaches mangeront du raisin (dicton breton qui fait référence à Chanteloup-les-Vignes ?) blabla chaous, torr-penn, Bout kerc’h e-mesk e segal, ploumploum, bida, Tra kuz da dri nep a lavar A benn neubeud eun all hen goar. <silence> ar r’haz zo e at kuit …” – le reste est inaudible.

BlaBla-Parif ! La Mairie adhère à toute sortes d’organismes aux noms ronflants : AirParif et même BruitParif. C’est bien, c’est beau mais avec le nombre d’avions qui nous survolent à basse altitude, il vaudrait peut-être mieux réserver ses efforts aux nouveaux couloirs aériens qui nous menacent !

Petite Annonce spécial “Bétonnage” : Echange semaine du développement durable plus ou moins bidon contre le classement en zone naturelle de Feucherolles-Colombet Sud comme le proposaient les services de l’Etat.

La Mairie allergique aux insectes ! La preuve : plutôt que de les sauvegarder entre le Ru et la Mairie, une zone prochainement bétonnée, la Mairie préfère les présenter en photos pour la semaine du développement durable !

Assourdissant silence du Maire à propos du nouveau couloir aérien proposé à l’enquête publique. Pourtant, les avions, eux, vont faire du bruit !

Grand concours de cocottes en papier lancé par la Mairie aux éventuels Orgevalais tentés par un recours contre le PLU. Gare à l’arroseur-arrosé ! D’ici à ce que le PLU se promène en boulettes dans les corbeilles, il pourrait s’écouler au plus deux ans selon certains…

Incroyable soutien du Maire d’Orgeval à celui du même bord qui lui pique son poste de conseiller général : il apparaît en tout petit sur une toute petite photo de sa brochure de campagne !

hearseScoop Orgevalscope : nous avons pu imaginer la fine équipe qui a préparé le projet bancal de PLU

Tour de Magie à Ogreville : la Mairie a fait apparaître de son chapeau une étude de la circulation à Orgeval après la fin de l’enquête publique ! Amusant ? Peut-être parce que celle-ci fait curieusement abstraction des weekends ?

 

Notre compte-rendu de la Réunion publique du 14 septembre 2010 sur le projet de PLU :bull_with_matador_hat_lw

La Messe est dite ! Après avoir bull_about_to_charge_lwplastronné pendant des mois, fait la sourde oreille aux demandes des riverains, la Mairie supplie maintenant les Orgevalais de ne pas faire de recours contre son PLU. Notre conseil : mettre quelques centaines de cierges à Sainte Rita, patronne des causes perdues !

Au voleur ! Mais que sont devenus les bacs à fleurs de la rue du Dr Maurer ? Il paraîtrait que la Mairie les a récupérés pour s’en servir comme poubelles à projets de PLU !

Grand concours de modestie sur le projet de PLU lors de la réunion publique du 14 septembre : la Majorité fait preuve d’une incroyable soumission en abusant des “autant faire se peut“,” obligé de” , “pas le choix”, “nous sommes comme en famille“, “pression” et finit même par se tirer elle-même les oreilles : “la Préfète se félicite mais ne nous félicite pas” ! Pour achever son chemin de croix, nous proposons une procession de la majorité municipale dans Orgeval avec bonnets d’âne et autoflagellation.

Les mots qui fâchent ! la majorité municipale a écrit dans le rapport de présentation du PLU :” La liaison routière entre Cergy et Orgeval devrait conforter le statut de nœud routier d’Orgeval.” Oula, bonjour la boulette de CO2 !

Les nez qui s’allongent ! Au cours de la réunion publique du 31 mai 2010, l’équipe municipale a soutenu ne pas avoir de contact avec des promoteurs ou des gérants de résidence retraite: Hum, Hum !

Orge – Mars ! A la question “Que devient le terrain inondable du secteur Charles de Gaulle ?La Mairie a répondu :”Il ne s’agit pas d’un terrain inondable mais d’une zone présentant un risque d’inondation, ce qui n’est pas pareil.” Ah !? Une directive européenne définit pourtant l’inondation comme «une submersion temporaire par l’eau de terres qui ne sont pas submergées en temps normal.” Donc … les Martiens sont parmi nous. Au secours !

Ogreville le retour ! La Mairie apprécie fort peu qu’on utilise le mot “bétonnage” pour son projet centre-ville. A y réfléchir, on se souvient d’un précédent potin : La main “verte”. On a la mairie la plus verte du coin : les lotissements “fleurissent” partout ! ” Donc maintenant, on va plutôt dire que la Maire souhaite “fleurir” notre village ! Mais attention aux allergies !

Pari en ligne ! La Mairie refuse de s’intéresser à l’avis de l’architecte des Bâtiments de France : “Les Bâtiments de France n’ont pas à s’exprimer en tant que tel” ou encore “les Bâtiments de France n’ont plus qu’un avis consultatif“. Bizarre, bizarre ! Peu de chance donc que l’avis de celui-ci sur le précédent projet aille dans le sens du projet du Maire ! Qui veut parier ?

Archéologie politique ! Nous avons fouillé nos archives et retrouvé quelques déclarations fracassantes du Maire et de l’équipe municipale au temps ou ils étaient dans l’opposition et plein d’optimisme :
C’est une évidence de constater par exemple la saturation du centre du village le samedi” (M. Tasset, 2001),
Par une forte mobilisation lors de l’enquête publique sur la révision du Pos, vous avez démontré votre attachement à la préservation de notre village. L’équipe Ensemble pour Orgeval avec votre aide a obligé la municipalité à faire machine arrière sur ce projet aux conséquences désastreuses pour la physionomie d’Orgeval. Notre objectif est double : conserver à Orgeval son caratère de village et préserver son environnement, maîtriser la circulation et améliorer la sécurité“. (M. Tasset, mars 2001).
N”oubliez pas que le classement en zone UAa du centre du village permet à un promoteur d’acheter une ancienne propriété construite sur 2.500m2 de terrain, de la raser et d’en faire un lotissement de 10 maisons. Vous en étiez vous rendus compte ? (Apso dont M. Tasset était un représentant, octobre 2000).
La réflexion sur l’avenir de la Brunetterie doit être poursuivie” (M. Tasset, Janvier 2008), “Pourquoi Monsieur le Maire nous a-t-il fait acheter la Brunetterie si c’était pour arriver à ce résultat ? (M. Tasset, Janvier 2001)
Le PLU aboutira au cours du deuxième semestre 2008” (M. Tasset, Janvier 2008).

Hallucinant ! nous avons réussi à décrypter le pire cauchemar du Maire ! Celui-ci a rêvé que son projet de bétonnage pour le centre ville aurait le même “succès” que l’aménagement des entrées d’Orgeval : le centre commercial côté gauche est bien là mais le rond-point promis et son pendant de l’autre côté ? Pourtant que de promesses avaient été faites !

Le grelot de notre Mère Maire sonne à tous les vents ! Le “Louvet-ator” a encore frappé et s’est attaqué cette fois-ci à la belle revue municipale en obtenant un “droit de réponse”.

Faites ce que dis pas ce que je fais – le retour ! D’après l’opposition, la Mairie a pris de curieuses distances avec les règlements d’urbanisme pour la construction d’un rond-point dans les Hauts d’Orgeval d’Ogreville, précédant ainsi l’instauration du nouveau plan d’urbanisme en projet. C’est pratique. On peut faire pareil ?

Bonnet d’âne au Maire ! et à son équipe pour l’avis de redoublement du Préfet à l’encontre du projet de plan local d’urbanisme !

Notre Oui-Oui a dit oui au doublement de la zone commerciale. Avec le TGV, les Terrasses de Poncy, la Francilienne, le Pont de Triel, ne manquent plus que des buildings à 120 étages pour parfaire la transformation de notre village en horrible machin affreux. Heureusement que nos élus avaient promis avoir la fibre écolo !

Enorme “scoop” Orgevalscope ! Notre Maire, M. Tasset, va s’inscrire au PS. La preuve : il a commencé par militer dans une association proche des Verts. Puis, ll est passé au Centre, a été Démocratie Libérale et est maintenant UMP. L’année prochaine, selon toute vraisemblance, il devrait devenir ségoléniste !

Incroyable “progrès” de la démocratie dans les Yvelines ! Les élus UDF yvelinois mis en cause pour corruption dans les années 1990 avaient pris de la prison ferme. Ceux de l’UMP condamnés en 2009 n’ont pris que du sursis !

Grand concours de cantine public-privé ! Nous avons fait un sondage non significatif et non représentatif pour départager les cantines de l’école publique et de l’école privée d’Orgeval. Résultat ? Match nul ! Dans les deux écoles, les enfants se ruent sur le pain. Celui-ci est d’ailleurs rationné à 5 petits morceaux à l’école Pasteur. Dans le privé, nous avons rencontré un garçon qui en ramasse plus de 10 à chaque repas et en planque dans ses poches. Bref, dans les deux cantines, ça a l’air trop “bon” !

Circulation des idées. Au moment de l’enquête publique pour le Pont de Triel, on nous avait produit tout un tas de belles études pour nous prouver que le trafic supplémentaire serait facilement absorbé par la route des Quarante sous à Orgeval. Foi d’experts ! Résultat… un bouchon énorme presque tous les matins au moment des départs au boulot.

L’équipe municipale avait été élue pour lutter contre l’urbanisation débridée des promoteurs. Avec la construction en cours de plus de 100 maisons en lotissement, que reste-t-il des promesses électorales ?

“La Concertitude” selon notre “mère” ! Incroyable élan de démocratie participative, le Maire a inventé une nouvelle sorte de concertation : la “concertitude”. Il a organisé une réunion publique sur le doublement de la zone commerciale pour recueillir l’avis des habitants après avoir pris la décision. Très utile ! Nous ce soir là, on était à la pêche. 🙂

Guerre des boutons version Orgeval : nos chères têtes blondes font aussi leur gentille gué-guerre privé-public et se traitent les uns de “Jeanne d’Arc grillés” et les autres de “Pasteurisés”.

Ça chauffe pour nos impôts : on a enfin compris où passaient nos hausses d’impôt : à “chauffer” le conseil municipal (radiateurs à fond) qui semble pourtant ne pas en avoir beaucoup besoin pour monter en température et voir rouge !

Comble de la plaisanterie : pour l’élection de deux représentants de la Mairie à un syndicat intercommunal, un élu a inscrit côte à côte les noms de M Tasset et M. Louvet provoquant l’hilarité générale.

Spécial Orgeval-Korral : Les querelles entre élus vont-elles se “Tasset” ?

Humour orgeva”laid” : Une Orgevalaise a proposé de présenter aux prochaines élections une liste de femmes nées à Orgeval. Problème aussitôt identifié : en reste-t-il assez ?

Les Terrasses de la Pédagogie – Spécial Orgeval-Bobos. Nous proposons de rebaptiser le futur centre multi-accueil, déjà appelé pompeusement “cité de l’enfance” : “Les Terrasses de la Pédagogie“. Ce qui a le mérite de faire référence à la fois au projet titanesque “Les Terrasses de Poncy” et à la bonne santé de la promotion immobilière à Orgeval.

Commentaire éclairé : un habitant, dont nous tairons charitablement le nom, a eu cette parole définitive vers 22h en pleine séance houleuse du Conseil du 31 janvier : “Moi, j’ai faim“.

De la friture sur la ligne. Le degroupage total reste impossible à Orgeval. Par contre, les fournisseurs d’accès sont bien regroupés, eux, pour présenter sur leurs sites depuis un semestre ou plus une carte de la région qui montre un Orgeval degroupé !

La rue “Picquenoire” ! Les habitants de la rue Picquenard ont proposé de rebaptiser leur rue, vue les pannes de l’éclairage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.